Mûlâdhâra

Premier chakra : Mûlâdhâra (Chakra racine, Chakra de base)

Son nom sanscrit signifie « endroit racine », il est positionné au bas de la colonne vertébrale. La couleur de ce Chakra est le rouge, la couleur de Shakti. "Shakti" signifie énergie, mouvement, éveil et développement.

Le rouge quant à lui symbolise l’éveil de la conscience endormie vers la conscience active et alerte. L’animal qui le représente est un éléphant muni de sept trompes. L'éléphant est le symbole de la sagesse. Son élément est la Terre, notre base et notre “mère”, qui nous fournit énergie et nourriture.

Le mantra pour l'éveiller est la monosyllabe LAM.

Ce Chakra représente la frontière entre la conscience animale et la conscience humaine. Il est lié à l’inconscient, réceptacle dans lequel sont emmagasinées les actions et les expériences de nos vies antérieures. Ainsi, selon la Loi Karmique, le Mûlâdhâra Chakra contient le cours de notre destinée future. Il est la base du développement de notre personnalité.

Il a pour fonction de gérer notre capacité de survie individuelle. Ses attributs positifs sont la vitalité, la vigueur et la croissance.

Ses points négatifs sont la paresse, l’inertie, l’égocentrisme et la domination par nos désirs physiques.

Ce Chakra est en cause dans tout ce qui a trait au foyer, à l’argent, à la sécurité et à la confiance. Lié aux Chakras secondaires des pieds, il fournit la majeure partie de l’énergie que nous utilisons. Très lié à ce que nous considérons comme nos fondations, il gouverne les notions de famille, de travail et de sécurité. C’est également ce Chakra qui nous permet de ressentir ce qui nous est extérieur et donc d’expérimenter le monde physique qui nous entoure.

 

Mûlhâdâra trop actif ("trop ouvert") :

  • Égo très développé.

  • Personnes matérialistes, égoïstes, autoritaires, colériques, violentes, comportements immoraux, manque de générosité, agressivité.

  • Trop dans le rationnel, très terre à terre et très occupé par l'argent.

  • Excès de plaisirs physiques et matériels : accumulation de biens, recherche de la jouissance physique immédiate, obsession des plaisirs physiques, excès d’alcool, de drogue ou de nourriture.

  • Au niveau physique : tendances à l'hypertension, au cholestérol, à l'obésité, aux alertes cardiaques, aux rhumatismes, à l'arthrite et au syndrome d'impatience dans les jambes.
     

Mûlhâdâra bloqué ("fermé") :

  • Constitution corporelle relativement faible.

  • Impression de perdre pied, sentiment d'insécurité profond.

  • Tendances à la rêverie, étourderie, problèmes de mémoire, distraction, ennui, paresse, lâcheté, apathie, manque de combativité et de dynamisme, instabilité, actions irréfléchies.

  • Les problèmes matériels prennent des proportions énormes.

  • Vous cédez au désespoir, allant parfois même jusqu'à vous poser en victime.

  • Penchant à fuir la réalité.

  • Peur de manquer, peur de l'avenir.

  • Au niveau physique : troubles des organes sexuels, malformations, tumeurs, fibromes, impuissance, frigidité, troubles des règles, décalcifications, perte de l'odorat, troubles de la colonne vertébrale, problèmes d'assimilation et de carences alimentaires.

 

 

N° de SIRET : 80845754300011 - Mentions légales

© Copyright - OXIA'S STONES